tisser des liens...
 

El Chura m'a dit : "Imagine là-haut, au-dessus de ta tête, un aigle à l'oeil aigu, attentif, précis, froid. Tiens-toi lié à lui par un fil lumineux. L'aigle te voit. Il voit aussi ce qui t'entoure. Il voit ce que tu es, un être parmi d'autres, un être sur son chemin, charriant son histoire, ses peurs, ses croyances, son coeur, ses soleils et ses brumes, un être et sa version du monde ni plus ni moins tordue, ni plus ni moins exacte que celle des vivants qui bougent autour de toi. Chacun a sa façon de voir, de ressentir, d'interpréter les choses ...
L'oeil de l'aigle voit tout ce que tu ne peux pas voir, en bas, au ras des herbes. Il te décolle de toi-même ... Il voit, par exemple, que ton histoire dans ce monde n'est pas seulement celle que raconte ta tête. Elle sait beaucoup ta tête, mais pas tout ! Ton corps sait autant qu'elle. Tu peux aussi demander à ton corps de te raconter sa propre version de ta vie."
Je l'ai fait. J'ai demandé à l'aigle d'interroger mon corps. Et savez-vous ce que mon corps a répondu ? Il a dit : "Quelle sottise d'imaginer l'âme séparée de moi ! L'âme est le temple de la mémoire. Comment entrer dans l'âme, sinon par le sentir ? Et comment entrer dans le sentir, sinon par les portes du corps ? ..."
J'ai alors appris où était le vrai secret : percevoir les choses dans leur nudité simple, se nourrir de tout, entrer en amitié avec tout ce qui vient, avec tout ce qui est, les herbes, les poissons, les montagnes, la terre...


Henri Gougaud ~ Les 7 plumes de l'aigle

 

Une force vitale, une énergie transpirent de vous par vos actions.

Vous êtes unique dans le monde et votre expression vous appartient.

Si vous lui bloquez la voie, elle n’existera jamais à travers qui que ce soit d’autre.

Le monde vivra sans elle.

Il ne vous appartient pas de juger de sa qualité, ni de la comparer à d’autres expressions.

Votre devoir est de lui laisser la voie libre, garder le canal ouvert.


 

                                                                                                                                               Martha Graham


                                                                                                                                                       

La créativité est un état de conscience tout à fait paradoxal.
Ce n'est pas une action, c'est une permission.
C'est devenir un passage pour que le Tout puisse couler à travers nous.
C'est devenir un bambou creux, juste un bambou creux /.../

Le vrai créateur sait qu'il n'a rien créé. L'existence l'a possédé, lui, ses mains, son être.
Elle a créé quelque chose à travers lui. Il n'a été qu'un instrument.
C'est cela l'art authentique. Dès lors, l'artiste est un mystique.

                                   
Osho ~ Créativité


 

Certains disent que la vie créative est dans les idées, d’autres qu’elle est dans les actes.
Il semble que, la plupart du temps, elle soit dans le simple fait d’être.
Ce n’est point de la virtuosité, quoi qu’il n’y ait rien à dire là-dessus.
C’est aimer quelque chose à un point tel
– une personne, un mot, une image, une idée, sa terre ou l’humanité entière -
  que de ce flot généreux, on ne peut rien faire d’autre que de créer.
La volonté ne joue aucun rôle ; on doit le faire, un point c’est tout.

 

                                                                                                    Clarissa Pinkola Estés

 

 

Le créateur est celui qui se tait. Il ne cherche pas. Ne pouvant chercher que dans sa mémoire, il ne trouverait que ce qu'il projette, le connu et non le neuf. C'est le monde qui, dans son silence, le trouve. L'univers est à sa disposition.

Cela est vrai quel que soit l'art. Le poète qui réfléchit n'est pas un poète. Le poète est quelqu'un qui sait se taire. Dans ce silence, il entend sa poésie, et il écrit ce qu'il entend. La créativité naît du silence, elle ne vient pas de la pensée.

Il n'y a rien à expliquer, rien à justifier. Chaque œuvre est sans cause, sans sens. L'œuvre est à elle-même sa propre raison. Parce qu'elle vient de la créativité même, toute œuvre d'art se situe au-delà de la compréhension. Vouloir comprendre une œuvre d'art, c'est demeurer dans la mémoire.

La vie n'est pas autre chose qu'une œuvre d'art. Vous écoutez la vie, il y a une résonance en vous.
Toutes les possibilités sont là.

                                                                          Eric Baret                         

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Créer avec la Nature - Les Ateliers du Vivant