top of page

Poésie sauvage

quand tout s'écroule autour de toi

grimpe au sommet de la montagne

quand la solitude te pèse

va te blottir auprès d'un arbre

quand tes pensées tournent en boucle

immerge toi dans la rivière

quand la peur te fige

va courir dans les bois

quand le poids du passé t'accable

allonge toi sur la Terre Mère

quand tu perds le sens

va interroger les étoiles

allez

viens chanter

viens danser

autour du feu sacré

quand tout va si vite

arrête toi et respire

au cœur de la présence

écoute ce que la vie te souffle

emmalita

~ crédit photo / Jean Larive

​​​​​

 

Au fil des lunaisons...

le soleil et la lune se répondent dans un ciel sans fin

devant la porte de l'Equinoxe je m'incline oh les belles récoltes de la saison claire joyeuse abondance dans mon cœur ombres et lumières jouent ensemble je perds le sud me dépose ici maintenant qu'il est doux cet abandon dans les bras de Pachamama laisse tomber tes feuilles tes vieilles peaux pour mourir encore et en corps humer l'humus avec humilité embrasser l'Humanité en chemin oui je te sens te serre dans mes branches et me tourne vers l'ouest vers celles et ceux qui avant nous ont marché sur la Terre sacrée respire dans tes racines la sagesse des ancêtres respire l'espace et le temps se fondent dans une délicieuse étreinte c'est la fête de l'intériorité dans mes terres nues silencieuses je goûte mon absence je goûte la présence

amoureusement sauvagement reliée
 

Equinoxe d'automne / 2021

~~~

il n'y a plus de place pour le connu la fuite ou la complaisance ce n'est plus le moment de dormir de regarder ailleurs les miroirs sont partout ouvre les yeux ouvre ton cœur quand tu oses éclairer tes propres ombres le voile des illusions se déchire les croyances s'effilochent l'ego capitule dans un flot de larmes dans un feu de joie tu peux laisser partir ce qui te lie au passé au futur et réenchanter le présent oui tu es le feu ardent qui transmute les peurs les certitudes allez embrase tout et danse au milieu des flammes danse danse laisse-toi mourir encore pour renaître de tes cendres

toujours plus vivant plus libre plus aimant

Pleine lune d'août / 2021

~~~

j’ai bourdonné dans la glycine flirté avec les roses portée par le vent j’ai marché vers l'est d’arbre en arbre j'ai récolté la sève croqué les jeunes pousses un papillon s'est posé sur ma joue et je suis devenue fleur ô ciel remplis-moi de bleu le chant des mésanges ne m’a pas rendu mes ailes j’ai interrogé le vieux chêne rampé dans les herbes folles caressé les pierres remué les feuilles mortes et je n’ai rien trouvé je me suis blottie dans tes racines le temps d’un rêve

quand j’ai ouvert les yeux je n’étais plus là

Intime errance entre ciel et terre un jour d'avril / 2021

~~~

 

lune noire et neige blanche messagères du silence aujourd'hui l'or du temps suspendu est venu d'abandonner les croyances des uns des autres résistances au changement de peau tu vois bien ta chrysalide est trop petite allez respire tu es le Ciel tu es la Terre cours tombe relève toi et marche ton chemin sans rien chercher embrasse tout est là maintenant ici le seul choix c’est d’aimer vivre mourir et vivre encore une fois tu entends le silence de la nuit battre dans ton cœur c'est la promesse d'un jour nouveau...respire

Nouvelle lune d'avril / 2022

~~~
 

Derrière la maison au nord il y a une balançoire, elle n'appartient à personne, elle est là sur le chemin, disponible. Il fait bon s'y poser.

Aujourd'hui la lune est pleine, le soleil aussi.

Entre les deux mon cœur respire

entre les deux le parfum des violettes

Tournée vers l'est je m'élance je ris je m'allège.

L'air est frais c'est encore l'hiver, les oiseaux chantent c'est dèjà le printemps.

Entre les deux le temps du rêve

entre les deux une balançoire.
 

Pleine lune de mars / 2023

~~~
 

La lune est pleine, la glycine déjà en fleurs, c’est le grand retour des hirondelles.

Ici sur Terre, c’est aussi le grand bal des ombres, les parts de moi s’agitent, se confrontent, les pensées tout feu tout flamme font des pirouettes dans ma tête, la confiance et le doute s’emmêlent, je vois les vieux mécanismes s'enclencher, l’ego avec ses airs de tyran pourrait tout dégommer, la petite fille est prête à retourner se cacher dans la corbeille à linge (ma cachette préférée ;-))

Par le velux, je laisse la lune éclairer sans complaisance ce qui demande à être transmuté, elle m'annonce un grand ménage de printemps dans la matière et le subtil ! C'est le temps des mises à jour. Avant la nouvelle lune d'avril, trier, défricher, trancher, faire de la place - que ce soit dans la maison, l’agenda, les relations...Trouver la justesse, l’équilibre entre l’être et le faire, le donner et le recevoir.
Mourir, et renaître encore une fois. Qui sait ?

Tout ça n’est que passage, bavardage.

Devant les estampes d’Hiroshige, tout se tait.

 

Pleine lune d'avril / 2023

~~~
 

l'air est doux la nuit si vaste ouvre le chemin du dedans je vois dans le noir je vois plus clair le passage des chauve souris déchire le voile ô ciel ta lune disparue ton soleil éclipsé en attendant l'aube juste un battement d'ailes sous une pluie d'étoiles bénédiction !

 

~ mémoire d'hier

nouvelle lune d'avril  / 2023

~~~

entre le Sud et l'Ouest je me dépose au Centre de ma Roue Médecine là où mes ombres ont toute leur place ma lumière devient feu de joie dans le silence de mon cœur tout s'oppose tout s'embrasse s'embrase le jour la nuit le brame du cerf entre terre et ciel un seul souffle une éternité entre toi et moi le grand mystère

Équinoxe d'automne / 2023

 

LARIVE_Jean_emma1-2.jpg
bottom of page